Après l'orage

23 septembre 2009

1.2.3

On a regardé Benjamin Button l'autre soir. J'ai bien aimé. Je crois que ça ne me plairait pas de vivre ma vie à l'envers. De naître vieille, de mourir jeune. L'angoisse de voir peu à peu s'en aller les gens que j'aime, ce qui est déjà le cas. Je ne pense pas souvent au temps qui passe, si ce n'est pour regarder derrière, les sillons que j'ai déjà tracé sur la route. Ca me fait flipper de crever un jour sans avoir accompli un truc extraordinaire. Et pour l'instant, si je crève demain, je n'aurais pas de quoi me réjouir.

Posté par creamy_mami à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 juillet 2009

Sous un soleil de plomb

Christina_Ricci_Bruno_LA_Premiere_UHQ_Pictures_020
Christina Ricci

En attente d'une réponse pour un job. Je combine la méthode coué ("je vais l'avoir") et j'en appelle à la chance (un peu à mon talent aussi). Je ne peux rien faire de plus. Il fait frais dans mon bureau mais je m'emmerde. Etre trois dans une boite où le troisième homme est dans d'autres locaux et le premier toujours en vadrouille me laisse pensive. Parier sur une petite structure n'a pas toujours que du bon. Donc, répétons tous en coeur "tu vas l'avoir!"

Ca c'est un élément de ma to-have-list.

Il y a aussi l'appart. Ca c'est fait. Je déménage dans un mois, la quatrième fois en deux ans. Chaque époque ses lieux et ses souvenirs. La méthode coué a été très efficace. Appart trouvé en trois heures seulement après... un coup de fil. Certains disent que j'ai le cul bordé de nouilles.

Je pars en vacances dans une semaine et partir loin de Paris me donne chaud au ventre.
Cette capitale m'aigrit. J'ai envie de prendre le large. Ca pue la médiocrité et certains jours je me demande où ça sent vraiment la rose.

Posté par creamy_mami à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 juin 2009

Lettre envoyée

Sienna_Miller_unknown_UHQ_Photoshoot_2
Sienna Miller

J'ai envoyé ma résiliation de bail avec accusé de réception. Ca s'est fait sans cri, sans douleur. Ca fait même neuf mois que je n'habite plus dans cet appartement, qui contient pourtant la moitié de ma vie. L'autre moitié traine sur les étagères d'un 20m² que je partage depuis presque un an avec Lui.

C'est allé vite. On s'est connu, on ne s'est pas tout de suite aimé, on s'est apprivoisé, puis cinq mois plus tard, je partageais sa couche bancale mais plus agréable qu'un lit dans lequel je flottais seule avec mon célibat.

C'est la quatrième fois que je déménage en deux ans. 4 fois sur 4 à cause d'un homme. Même deux. Se mettre ensemble, se séparer, se faire du mal, s'en remettre, ré-aimer, refaire sa vie. Tout ça dans un espace temps qui se réduit à une succession de colères, de larmes, de sourire et de soulagement.

Posté par creamy_mami à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2009

Ca sert à quoi de bloguer?

Cate_Blanchett
Cate Blanchett

Il me demande à quoi ça sert.

- Ca te sert à quoi de raconter ta vie aux gens?

Qu'est ce que vous voulez que je réponde?

- Ca me fait du bien.

Est-ce que je demande moi pourquoi la masturbation?

J'ai ouvert mon premier blog en 2004 ou en 2003 je ne me souviens plus très bien de mes balbutiements blogosphériques. Il y a cinq ans, ça n'avait rien à voir. On bloguait davantage pour soi. Moins pour la gloire, les annonceurs, la baise. On ne retrouvait pas sur dix blogs différents la promotion d'un même produit. Ni le rituel de la branlette d'égo tous les débuts de mois face à la contemplation des Top blogs machin chose. Ou peut-être simplement qu'il y a cinq ans, j'étais moins réaliste. Je me regardais le nombril et je me fichais de savoir si les autres le trouvaient beau ou pas. J'étais contente de ne plus planquer des cahiers oxford noircis de récits vitaminés sous mon lit, d'avoir des lecteurs à qui je pouvais chialer à la gueule et qui me consolaient à chaque rupture sentimentale.

Dieu merci, il existe encore des blogueurs qui n'écrivent pas que pour le fric, qui usent encore de leur tripes, qui arrivent à me faire pleurer et rire, parce qu'ils sont plein d'humanité et non de prétention, ne se sentent pas obligés d'être vulgaire pour plaire au peuple. Risible est cette guerre entre blogueurs férus d'opés, de billets sponsorisés, de surenchère de cul. "- He t'as vu chuis cité dans bippp, j'ai le dernier mascara de chez truchouette, ils étaient bons les macarons de chez *marque de télephone portable* hier soir, chuis une puuuute et un peu geek, je vous aime"

Et la vraie raison qui fait que 10 ans après on tienne encore en se fichant ce que raconte les autres, c'est que jamais on ne s'est dit qu'on allait faire la Une d'un journal pardi ou que le vrai talent du blogueur c'est en fait d'être un pique assiette dans des soirées huppées ou des frustrés de la b**** qui se satisfont de quelques coups de clavier.

Ca sert à quoi de bloguer. Ma réponse est pareille qu'il y a cinq ans. Quelle bon défouloir!


Posté par creamy_mami à 16:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]